- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

french arabic

 

Avant laspirine

 

Nazih Abou Afach

 

Pense la souffrance.

Comme Michel-Ange pensait au supplice de la pierre,

pense la souffrance.

Pense lennui du ver vierge de la terre

nu et dmuni,

se glissant dans les boyaux de son dsespoir

et dvorant les tnbres.

Pense la mlancolie des plantes,

ce quprouve loiseau,

ce quendure la graine,

ce dont rve la brindille arrache.

Pense la migraine de lescargot

(As-tu jamais song un escargot qui souffre ?)

Pense la perplexit de lnesse timide,

au cri sanglant de son accouchement

qui se dverse sur la couche de sa premire maternit.

Pense la gnisse vierge qui, sous la balance de sa mort,

presse de son il le vent

et implore la tendresse de son frre le boucher.

Pense la souffrance.

Pense au vacarme des souffrances avant quelles ne dbouchent sur lide,

aux hoquets de la musique avant quelle ne devienne la chanson nuptiale.

Pense la larme aride de la mre du soldat dfunt

quelle hurle devant lobjectif de lHistoire :

 Je suis fire de sa mort. 

Pense la souffrance.

Je ne te dis pas : Pleure.

Je ne tinvite pas une messe de piti,

ni te supplie : Prie pour telle et telle chose

Pense, seulement ;

pense autant que tu peux, le plus profondment possible.

Pense que tu es lescargot et loiseau

et la femme et la brindille arrache.

Et plus : sois toi-mme ceux-l et celles-ci.

Pense que tu es toi ce qui souffre

et que toi, peut tre cause de la honte,

tu ne parviens pas te dire :  Je souffre. 

Toi, limpuissant,

lorsque tu supplies dans le secret,

tu supplies des murs, des hommes et des icnes

qui ne parviennent pas gurir la souffrance.

Pense et  toi  et la souffrance.

Mais attention : la souffrance nest pas une simple ide.

La souffrance est matire.

La souffrance est la mmoire des lments.

Pense et crois ce que tu penses ;

parce que comment le saurait-on ?!

peut tre le vent nest-il que le cri de la blessure de loiseau,

les tnbres, le gmissement du roc,

le vert, la larme du cur de la brindille.

Pense

la souffrance.

Ninvoque le secours de quiconque et de nulle chose.

Ce que tu cries nest pas entendu,

ce que tu agites, nul ne le voit.

Le cri de la souffrance : le silence.

Ainsi,

pense la souffrance.

Pense :

(À ce qui tait avant laspirine

quand les gens rvaient la vie par leurs dents

et soignaient les souffrances de la mort par les cris des curs dsesprs.

Ctait avant laspirine

Avant les langues, les messages et les talismans,

avant les grandes interrogations et les grandes rvlations,

avant les  Help me ! , les  À laide ! ,

et les  Panse de ta tendresse la souffrance de mon cur .

Ctait avant laspirine

Avant le feu, les tambours, les drapeaux

et les bouteilles des marins en perdition

qui flottent sur les toits des ocans de la mort).

Pense aux cauchemars de ces temps anciens,

aux clameurs de ces gens.

Pense la souffrance des cratures faibles, impuissantes, abasourdies,

muettes.

Pense ceci et cela,

la souffrance de ceci et cela.

Éprouve ceci, cela, et encore cela,

pas comme celui qui participe au festin du repentir ou au festin de la piti,

mais comme quelquun qui souffre pour lensemble dune Cration.

Pense la souffrance

et tu dcouvriras la langue originelle

de ton illustre anctre : Dieu.

11 juillet 2003

*** *** ***

Traduction de larabe par Marie Llinas

revue par Dimitri Avghrinos

 

 

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ