Gems of Wisdom


Useful Sites

 
Special Issues


F.A.Q.


Index


Maaberuna

Jean-Marie Muller : Face au terrorisme, non, la France nest pas en guerre! *

 

Jean-Marie Muller

 

Face cette tragdie qui bouleverse chacun de nous, qui peut penser que cest le moment dappeler le peuple franais prendre les armes du meurtre pour partir la guerre ?

27/11/15

 

Opinion de Jean-Marie Muller, philosophe et crivain, auteur du Dictionnaire de la non-violence (Le Reli Poche).

 

La France est en guerre ! Cest en martelant ces mots que Franois Hollande a commenc son discours devant les parlementaires runis en Congrs Versailles le 16 novembre 2015. Et les mdias ont salu le ton martial du Prsident de la Rpublique qui sest exprim en vritable chef de guerre . Certes, lignominie des actes meurtriers qui ont tu Paris des dizaines dinnocents porte la violence son paroxysme. Mais, face cette tragdie qui bouleverse chacun de nous, qui peut penser que cest le moment dappeler le peuple franais prendre les armes du meurtre pour partir la guerre ?

La mise en chec des dissuasions militaires

La caractristique de la stratgie terroriste est de permettre, par les moyens techniques les plus simples, de contourner et de mettre en chec les dissuasions militaires dont les moyens techniques sont les plus sophistiqus. Alors que les grandes puissances industrielles prtendent dtenir les armes qui rendent inviolable leur sanctuaire national, larme des terroristes vient porter la peur, la violence et la mort au cur mme de leurs villes. Le terrorisme vient prendre compltement revers la dfense des socits modernes en sorte que les armes les plus puissantes savrent inutiles et vaines aux mains des dcideurs politiques et militaires.

Le terrorisme nest pas la guerre

Le terrorisme nest pas la guerre. Sa stratgie, au contraire, pose comme postulat le refus de la guerre. Ce qui caractrise la guerre, cest la rciprocit des actions dcides et entreprises par chacun des deux adversaires. Or, prcisment, face laction des terroristes, aucune action rciproque ne peut tre entreprise par les dcideurs adverses. Ceux-ci se trouvent en effet dans lincapacit de rpondre coup pour coup un adversaire sans visage qui se drobe. LÉtat franais senorgueillit de possder larme nuclaire pour dfendre efficacement ses intrts vitaux, mais les terroristes se moquent des États nuclaires.

Certes, lapparition de Daech sur la scne du Moyen-Orient change la configuration classique du terrorisme. Daech nest pas lÉtat quil prtend tre mais il sagit dune organisation militaire et politique structure qui occupe certains territoires et mne des actions de guerre en Irak et en Syrie. Pour autant, Daech ne viendra pas faire la guerre en France et la France nenvisage aucune intervention au sol au Moyen-Orient. Ainsi laction de Daech en France restera une action terroriste. Si la ncessit impose certains actes de violence contre les terroristes, ils nimpliqueront que des agents de lÉtat et non lensemble des citoyens.

La violence en rponse la violence ?

En France, et un peu partout dans le monde, la Marseillaise a retenti comme un chant de solidarit et de rsistance. Lair tait juste, mais jamais les paroles guerrires de notre hymne national nont rsonn de manire aussi fausse : qui peut croire, en effet, que les citoyens franais soient appels prendre les armes et former des bataillons pour abreuver nos sillons dun sang impur ? Non, face la violence du terrorisme, les citoyens ne sont pas mis en demeure de rpondre par la violence de la guerre. Nous devons certes surmonter toute peur et nous mobiliser, mais pour rsister la logique de la terreur qui est la logique de la violence. Larme des terroristes est dabord une arme idologique et cest cette arme quil faut briser. Face linhumanit du terrorisme, lurgence est daffirmer les valeurs universelles dhumanit qui fondent la civilisation. Et ce sont les mots de notre devise rpublicaine qui doivent inspirer notre action : Libert, Égalit, Fraternit .

Dsarmer le terrorisme

Le malheur, cest prcisment que la culture qui domine nos socits est structure par lidologie de la violence ncessaire, lgitime et honorable. Dsarmer le terrorisme, cest dabord dsarmer cette idologie afin de construire une culture fonde sur une thique de respect, de justice, de fraternit et de non-violence.

Car le vritable ralisme est de voir dans lextrme ignominie de la violence du terrorisme, lvidence de la non-violence.

Le sang, disait Victor Hugo, se lave avec des larmes et non avec du sang.

Jean-Marie Muller www.jean-marie-muller.fr

*** *** ***

 

 

 


Front Page

 
Editorial


Spiritual Traditions


Mythology


Perennial Ethics

 
Spotlights

 
Epistemology

 
Alternative Medicine

 
Deep Ecology


Depth Psychology


Nonviolence & Resistance

 
Literature

 
Books & Readings

 
Art

 
On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :